Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

République Démocratique du Congo : malgré des craintes en matière économique, le premier sondage national effectué par l'IRI montre un fort soutien au Président Tshisekedi

January 29, 2020

Kinshasa, République Démocratique du Congo – Le premier sondage à échelle nationale du Center for Insights in Survey Research (CISR) de l'Institut Républicain International (IRI) en République Démocratique du Congo (RDC) révèle un fort soutien des citoyens envers le Président et la démocratie, mais montre également des inquiétudes en matière économique et vis-à-vis de la corruption.


« Bien qu'il soit fréquent qu'un nouveau Président connaisse un taux d'approbation initial élevé, il lui appartient de faire fonctionner la démocratie en assurant la fourniture de services de base, en réduisant la corruption, et en stimulant l'économie », a déclaré le directeur régional de l'IRI pour l'Afrique, Gregory Kearns. « L'optimisme affiché dans ce sondage est prometteur mais pourrait rapidement se dissiper ».

73% des citoyens congolais ont exprimé une opinion « très » ou « plutôt favorable » de l'actuel Président Félix Tshisekedi, et 69% ont décrit ses actions comme « très » ou « plutôt bonnes ».

Le sondage reflète également des perceptions relativement positives de l’état de la démocratie en RDC. 57% des citoyens congolais ont indiqué que l’état actuel de la liberté d'expression était « très » ou « plutôt bon » en RDC. 54% ont dit la même chose du statut de la démocratie à l'intérieur du pays, et 50% la même chose concernant l’état actuel des droits de l'Homme.

Malgré ces données prometteuses, le sondage révèle également une anxiété persistante face à la prévalence de la corruption et des problèmes économiques. 81% des citoyens congolais pensent que la corruption a un impact négatif sur leur vie. Sur le plan économique, 61% des citoyens considèrent la situation économique actuelle de leur ménage « plutôt mauvaise » ou « très mauvaise », et 56% ont exprimé avoir du mal à se nourrir, à nourrir leur famille, et à acheter les choses les plus essentielles à leur survie.

« Ces données rappellent clairement au gouvernement les attentes des citoyens congolais pour donner suite à la transition de 2018-2019. Les réformes et l’amélioration de la fourniture de services de base doivent être les principales priorités de ce gouvernement », a ajouté M. Kearns.

Méthodologie

Le sondage a été réalisé pour le compte du Center for Insights in Survey Research (CISR) de l'IRI par Global Research Insights (GRI) entre les 8 août et 20 septembre 2019. Les données ont été collectées à l'aide d'un échantillon aléatoire stratifié à plusieurs degrés par le biais d’entretiens en personne et à domicile. L'échantillon est composé de 2.961 sondés âgés de 18 ans et plus et est représentatif des adultes en âge de voter à l'échelle nationale. L'échantillon a été pondéré en fonction du sexe et de type de localité. La marge d'erreur est de plus ou moins 1,8% avec un niveau de confiance de 95%. Le taux de réponse a été de 80%.

Le document présentant les résultats de ce sondage a été modifié le 8 mai 2020 pour corriger des erreurs relatives aux Congo du Nord (page 19) et à la Présidence de la République et l’Assemblée provinciale (page 71).